Entretien du capteur - Passion Photo Laurentides

Pour être "Lemieux" conseillé...voici les petites capsules de Luc

Entretien du capteur

(Infolettre #183)

Le capteur cet élément essentiel de votre caméra. Sans un capteur propre on oublie de belles photos et on doit se taper des heures de plaisir devant l’ordi avec un logiciel de correction afin d’enlever toutes les cochonneries qui s’y sont accumulées. La solution un capteur propre.

Dans un premier temps si on soupçonne que le capteur est sale notre expert local suggère la procédure suivante :

Il est facile de détecter si votre capteur a besoin d’être nettoyé. Vos photos auront des taches toujours au même endroit dans le cadre, et les taches seront plus visibles à diaphragme fermé.

Photographiez deux surface uniformes différentes (un mur blanc ou le ciel feront l’affaire) et comparez les deux images pour voir si des taches apparaissent aux mêmes endroits. Si c’est le cas, il y a de fortes chances que le problème soit un capteur taché.

Maintenant qu’on a déterminé que le capteur est sale, on obtient un capteur propre comment? En le faisant nettoyer par un expert et sans nécessairement défoncer son budget. Ou encore on le fait soi-même. Oui on peut très bien le faire soi-même mais avec PRUDENCE. Pourquoi avec tant de prudence, parce que contrairement à l’époque de l’argentique, si on en touchait à la pellicule on n’endommageait qu’un seul rouleau de pellicule qu’on pouvait alors aisément le remplacer par un nouveau rouleau. Aujourd’hui en cette ère numérique, où le film est remplacé par un capteur, si vous l’endommagez le dommage sera permanent et toujours visible et ce sur toutes vos photos futures.  ☹  Donc PRUDENCE !

Vous trouverez quantité de sites sur l’Internet sur la façon de procéder. Vous en trouverez aussi sur les kits d’entretien vendu un peu partout. Dans tous les cas PRUDENCE. Je ne préconise aucune méthode en particulier. Pour ma part, je nettoie mes capteurs en suivant scrupuleusement les directives du fabricant du kit de nettoyage. Toutefois, la meilleure méthode pour éviter tout ce que je viens de décrire plus haut, c’est d’éviter de contaminer son capteur. Comment on s’y prend, voici encore ce que notre expert local a à nous conseiller à ce sujet :

• Évitez si possible de changer d’objectif dans des conditions à risque (pluie, vent, poussière, etc.) Ici je me permets d’ajouter, si vous êtes à proximité de l’eau salée, extrême prudence, car si une seule minuscule goutte d’eau salée parvient jusqu’au capteur, je vous laisse devinez la suite malheureuse des évènements ☹

• Éteignez l’appareil quand vous changez d’objectif: certains appareils maintiennent le capteur sous tension quand le commutateur est à «ON», dans ces conditions, le capteur attire la poussière.

• Pointez le devant de l’appareil vers le bas quand vous changez d’objectif

• Dépoussiérer vos objectifs avant de les fixer sur votre appareil

Et comme dirait l’autre…Prenez la vie...en photo…avec un capteur propre


Source : photo CDM

Si vous avez une question ou un commentaire au sujet de cette capsule

cliquez ici: infocapsulesPPL@passionphotolaurentides.org

Powered by SmugMug Log In