La chronique à

Figer le mouvement au flash

On a tous vu de ces photo où le temps semble s'être arrêté juste au bon moment. Mais comment y parvient-on ? Dans cette chronique, nous allons en découvrir les bases..



Introduction

Presque tous ceux qui se lancent dans la photographie se sont probablement demandé comment photographier des prises de vue d'action et figer le mouvement comme s'il était coincé dans le temps.

Un exemple serait la photographie d'éclaboussure où vous pouvez geler le mouvement à l'intérieur de l'image.

La plupart des gens peuvent supposer que la seule façon d'y parvenir est d'utiliser une vitesse d'obturation vraiment élevée, mais dans cette chronique, nous allons voir comment geler le mouvement en utilisant la durée du flash.

Utiliser le flash au lieu de la vitesse d'obturation pour geler le mouvement

Depuis toujours on vous dit que c'est la vitesse de l'obturateur qui détermine si le sujet de notre photo sera figé et net ou flou.

Si vous photographiez un sujet qui se déplace extrêmement vite, alors vous aurez besoin d'une vitesse d'obturation assez élevée pour figer le mouvement.

Nous savons que si vous augmentez votre vitesse d'obturation, l'exposition globale sera plus sombre à moins de compenser par une plus grande ouverture ou que vous n'augmentiez l'ISO. Ces deux actions de modification de l'ouverture et de l'ISO peuvent fonctionner, mais seulement dans une certaine mesure.

Tout d'abord, vous ne voudriez pas une trop grande ouverture pour ne pas affecter la profondeur de champ que vous désirez dans votre composition finale. Quant à l'ISO, si vous l'augmentez trop, vous vous retrouverez avec plus de bruit sur la photo.

Comme vous pouvez le voir, le simple fait d'augmenter la vitesse d'obturation pour figer le mouvement peut devenir un problème.

Cependant, une façon de contrecarrer la vitesse d'obturation est simplement d'introduire plus de lumière. Cela peut prendre la forme d'une lumière artificielle comme celle d'un flash ou de la lumière continue.

Un problème ici est que vous pourriez tout simplement ne pas avoir assez de lumière pour compenser.

Voyons un exemple :

Vous avez placé votre vitesse à 1/200e, votre ouverture est adaptée au sujet et vousd avez ajusté l'ISO en fonction de votre composition. Vous ne voulez pas augmenter l'ISO pour ne pas introduire trop de bruit dans l'image. Cependant, vous devez augmenter votre vitesse d'obturation de 1/200e à environ 1/800e pour vous assurer de figer le mouvement du sujet.

Une vitesse d'obturation de 1/800e est 4 fois plus rapide qu'une vitesse d'obturation de 1/200e, de sorte qu'elle laisse entrer 4 fois moins de lumière (tout le reste étant égal). Vous devrez donc introduire 4 fois plus de lumière à l'aide d'un flash ou de lumière continue.

Deux problèmes potentiels :

  1. L'équipement dont vous disposez n'est pas suffisant pour ajouter plus de lumière.
  2. Si vous utilisez des flashs au lieu de lumière continue, la vitesse de synchronisation maximale de l'appareil photo peut devenir un goulot d'étranglement.

La vitesse maximale de synchronisation de la caméra

La vitesse maximale de synchronisation d'une caméra est la vitesse d'obturation maximale à laquelle elle peut fonctionner en se synchronisant efficacement avec un flash.

Si vous utilisez une vitesse d'obturation supérieure à la vitesse de synchronisation maximale, vous vous retrouverez avec l'introduction de barres noires sur la photo.

Donc, si vous avez utilisé un flash et que vous vous retrouvez avec la moitié inférieure de la photo totalement noire, vous savez maintenant que c'est parce que vous avez été au-dessus de la vitesse de synchronisation maximale de votre caméra.

Quelle est la vitesse maximale de synchronisation ?

La plupart des caméras auront une vitesse de synchronisation maximale d'environ 1/200e ou 1/250e, mais vérifiez toujours votre manuel car certaines caméras sont capables de fonctionner plus rapidement à environ 1/320e tandis que d'autres peuvent être plus lentes à environ 1/180e.

Comme vous pouvez le voir, la plupart des appareils photo ne peuvent pas fonctionner à une vitesse d'obturation suffisamment rapide tout en utilisant le flash pour geler un mouvement très rapide dans une photo.

C'est là que vous utilisez la durée du flash pour geler le mouvement.

Comment la durée du flash peut figer le mouvement ?

Un flash peut être utilisé pour figer le mouvement en utilisant une courte durée de flash, mais vous devez également faire une mesure supplémentaire pour que cela fonctionne correctement.

Pour qu'un flash fige le mouvement, vous devez d'abord tuer toute lumière ambiante dans la pièce. C'est une étape cruciale car vous voulez que le flash soit la seule lumière qui éclaire la scène.

Pourquoi éliminer la lumière ambiante ?

En éliminant la lumière ambiante, la seule lumière dans la scène sera celle du flash. Ainsi, même si la vitesse d'obturation de l'appareil photo est plus longue que la durée du flash, l'appareil photo ne verra la scène illuminée que pendant la durée du flash.

Étant donné que la durée du flash sera configurée de manière à ce qu'elle soit très rapide, c'est cela qui figera le mouvement.

Comment éliminer la lumière ambiante ?

La lumière ambiante est la lumière qui est normalement présente dans la pièce. En tuant la lumière ambiante, vous vous assurez essentiellement que votre exposition soit totalement noire si vous n'utilisez pas de flash.

Pour ce faire, vous définissez votre ISO à un bas niveau, vous réglez l'ouverture selon les besoins de la composition.

Si vous faites une scène d'action, vous pouvez essayer quelque chose autour de f/8 - f/11 pour commencer. Par exemple, si vous faites de la photographie d'éclaboussures, vous voudrez peut-être une grande profondeur de champ pour capturer toutes les éclaboussures parfaitement nettes.

Pour la vitesse d'obturation, réglez-la sur environ 1/200e ou 1/250e. Encore une fois, ne vous en faites pas trop avec la vitesse d'obturation pour figer l'action. C'est le flash qui le fera. Il suffit de la garder égale ou inférieure à la vitesse maximale de synchronisation.

Si vous êtes à l'intérieur, cela devrait suffire à tuer la lumière ambiante et à montrer une image très sombre si vous n'activez pas le flash.

Si vous constatez que vous avez toujours de la lumière ambiante dans l'exposition, vous pouvez éteindre la lumière, tirer les rideaux ou en utiliser des cartons noirs, etc.

Configurer la durée du flash pour qu'elle soit rapide

La durée du flash dépend de la puissance du flash. Donc, pour une durée de flash très rapide, pour figer toute action, vous devez commencer en utilisant la puissance minimale du flash. Ça semble contre-intuitif. Évidemment, il y a une explication.



Durée du flash dans le temps en fonction de la puissance.

Comme le démontre le graphique ci-dessus, pour obtenir un éclair de flash très rapide, il faut diminuer la puissance de ce dernier. La ligne rouge montre que le flash atteint sa puissance maximale très rapidement mais la lumière persiste plus longtemps que lorsque la puissance est coupée de moitié (ligne bleue).

En fonction du modèle de flash que vous utilisez, vous aurez des durées de flash différentes pour différents niveaux de puissance. Tous les flashs ne sont pas égaux à ce chapitre.

Par exemple, même si nous utilisons un flash de base comme le Yongnuo 560IV, même à son prix, la durée du flash la plus rapide est de 1/20000ème de seconde. Certainement assez pour figer un mouvement. Mais des flashs de meilleure qualité permettent des vitesses encore plus grandes.

Puisque pour augmenter la vitesse de l'éclair, il faut diminuer la puissance du flash, la quantité de lumière peut devenir insuffisante. Pour corriger cela, vous pouvez soit :

  • Augmenter par petits incréments la puissance du flash tant et aussi longtemps que le mouvement demeure figé.
  • Augmenter légèrement la sensibilité ISO sans introduire trop de bruit.
  • Ouvrir un peu plus le diaphragme (Ex.: passer de f/11 à f/8).
  • Utiliser une combinaison des points mentionnés ci-dessus.

En faisant tout cela par petits incréments, vous devriez arriver à un stade où il y a suffisamment de lumière avec une durée de flash suffisamment courte pour figer n'importe quel mouvement.

Exemples d'actions figées avec le flash

Grâce au flash, il est possible de figer l'action.

Conclusion

Figer l'action grâce au flash est une technique que tous les photographes devraient tenter au moins une fois. Grâce à cette chronique, vous avez toutes les informations de base pour y parvenir. Amusez-vous bien !

Copyright © Stéphan St-Denis - Pour Passion Photo Laurentides

Powered by SmugMug Owner Log In